L’utilité du logiciel LinkNotions

Le logiciel LinkNotions permet de créer des cartes de connaissances interactives.

A l’aide de celles-ci vous pouvez représenter clairement des domaines de connaissances composés de nombreuses notions et de multiples relations entre elles.

Exemples de domaines de connaissances où LinkNotions pourrait être utile :

économie; écologie; météorologie; criminologie; médecine; histoire; sociogrammes; flux de décision; etc

LinkNotions propose plusieurs cartes que le visiteur pourra consulter.

En plus LinkNotions met à la disposition un certain nombre de modèles (arbre généalogique, organigramme) ainsi que des exercices à utiliser dans l’enseignement.

Chaque schéma contient des notions et les relations entre elles.

Prenons l’exemple du monde de l’économie globale.

Le monde reprend quelque 400 notions économiques et montre quelles sont leurs influences les unes sur les autres.

Toutes les notions et les relations sont expliquées.

L’idée de Linknotions est de permettre d’analyser le plus clairement possible les interrelations afin de mieux pouvoir comprendre les mécanismes des différents domaines de connaissance. Tous les visiteurs sont invités à contribuer à compléter et à corriger les schémas proposés. Pourquoi ne pas vouloir viser des schémas les plus parfaits possibles?

Par ce logiciel nous avons essayé de trouver le moyen de visualisation le plus efficace possible permettant de visualiser les influences dans différents domaines de connaissances.

Il permettra de discuter des relations dans différents domaines de connaissances

(par ce site internet) et de dégager un certain consensus (et aussi de dévoiler des différences de point de vue) quant à la conception de ces relations.

LinkNotions veut promouvoir la réflexion et la recherche dans différentes disciplines.

Nous avons mis l’accent sur un certain ordre de disposition des notions. Cet ordre sera primordial pour le site internet. En effet, comme le contenu est destiné à être discuté en public, il faut que le public sache retrouver aisément les notions disposées selon un certain ordre. Des notions seront ajoutées et déplacées avec le temps selon les nécessités des améliorations, mais fondamentalement les notions resteront à des endroits proches.

 

C’est la première fois que le public peut consulter (et contribuer à modifier) des schémas qui essaient de mettre en relation toutes les influences dans les domaines de connaissances proposés.

Nos cartes ne sont pas parfaites dès le départ, mais elles seront vite améliorées. Nous pensons que c’est un formidable outil pour promouvoir la discussion de phénomènes complexes.

 

 

Le site permet également aux visiteurs de développer leurs propres cartes de connaissances et même de les publier sur le site.

 

Pourquoi un schéma?

En tant qu’étudiant on apprend les phénomènes d’une science (économique, politique, sociaux, psychologique, médical, etc.) toujours plus ou moins isolés.

Prenons par exemple en économie le phénomène de l’augmentation des salaires dans la discipline de l’économie. On analyse les causes de l’augmentation des salaires (inflation, revendications salariales, ..) et ses conséquences (augmentation des coûts de production, augmentation de la consommation, …). Mais rarement on va chercher les influences sur d’autres domaines dans l’économie, comme par exemple le taux de change.

Sauriez-vous spontanément décrire l’influence d’une augmentation des salaires sur le cours de change de la monnaie nationale?

Voici un raisonnement possible:

Si les salaires augmentent, les coûts de production augmentent.

Sil les coûts de production augmentent, les prix augmentent.

Si les prix augmentent, les exportations diminuent et les importations augmentent. La diminution des exportations fait diminuer la demande de la monnaie nationale et la valeur de la monnaie diminue.

L’augmentation des importations fait augmenter l’offre de monnaie nationale et fait également diminuer sa valeur.

Il y a bien sûr beaucoup d’autres relations et influences qui se produisent. Mais le texte pour les décrire serait très long et le lecteur perdrait bientôt l’aperçu général.

D’où l’idée de présenter les relations et influences dans un schéma qui reprend « toutes » les notions économiques et montre leurs influences respectives les unes sur les autres.

L’idée était d’abord de représenter les relations dans un espace de 3 dimensions, mais, après quelques mois de travail il s’est avéré que 2 dimensions suffisaient, et surtout que cela rendait la lecture de la représentation beaucoup plus facile.